• 13 fermes accompagnées

  • 11 000 arbres plantés

En cours (jusqu'en 2024)

Agriculture et foresterie durables

Eleveurs de poules pondeuses bio et plein air

projet(s) en recherche de financement
Aider au financement

Ce projet, innovant en Bretagne, vise à accompagner un collectif de 13 éleveurs de poules pondeuses élevées en plein air, pour la plupart en production bio, qui souhaitent aller plus loin que les obligations réglementaires et aménager les parcours de leurs poules pondeuses avec des arbres et arbustes. Ainsi, les les poules pourront réellement explorer ces espaces.

Ce projet d’agroforesterie vise à restaurer le paysage bocager breton, à protéger la biodiversité locale et à améliorer le bien-être animal. Il a également pour objectif d’étendre les pratiques d’agroforesterie sur le territoire hexagonal.

Contexte

La Bretagne est une région où l’agriculture tient une place majeure, tant en matière d’utilisation du territoire que de production agricole ou agroalimentaire. 44% des œufs français sont en effet produits en Bretagne.

Mais ces activités agricoles génèrent des problématiques environnementales importantes, telles que la pollution des eaux ou l’érosion des sols. L’intensification agricole, la mécanisation et les remembrements successifs des terres ont également conduit à raser 22 000 km de haies en 30 ans (1964-1994) et cette disparition se poursuit à un rythme soutenu. D’autre part, le recours aux pesticides a participé à la perte d’un tiers des passereaux de nos campagnes en l’espace de 15 ans.

 

Objectifs

Ce projet vise 3 objectifs :

  • Accompagner 13 agriculteurs dans la réalisation de projets agroforestiers
  • Développer une production d’œufs plus écologique
  • Améliorer le bien-être animal (protection contre la pluie et le vent, les rapaces, zones d’ombrage)

Impacts

Impacts environnementaux :

  • Préservation de la biodiversité
  • Lutte contre le changement climatique par la séquestration carbone
  • Restauration de la fertilité des sols et lutte contre l’érosion
  • Meilleure infiltration de l’eau
  • Amélioration de la qualité des paysages

Impacts socio-économiques :

  • Valorisation de l’agriculteur comme acteur du développement durable
  • Sensibilisation des agriculteurs et des jeunes à l’agroforesterie

Résultats attendus

  • 11 000 arbres plantés dont 8% d’arbres isolés et 92% sous forme de 10 km de haies
  • 100 hectares de terre restaurée
  • 1 recensement de biodiversité fait sur l’une des parcelles
  • 4 à 6 visites de terrain sur chaque parcelle
  • 2 sessions de formation des bénéficiaires à la taille (formation théorique puis pratique)
  • Participation d’un lycée (450 élèves) à la plantation

Fiche descriptive du projet

Crédits photos : Fondation GoodPlanet, Lann Bodiguen

Partenaire opérationnel

    Lann Bodiguen