• 37 projets soutenus dans 18 pays
  • 7 écoles bioclimatiques
  • + 1 million d’arbres plantés
  • + de 120 000 bénéficiaires

Le programme Action Carbone Solidaire a été créé en 2006 avec pour mission de lutter contre le réchauffement climatique en développant des alternatives durables et économiquement viables aux activités polluantes, au profit des populations les plus défavorisées.

Depuis 2006, le programme a permis de soutenir 37 projets dans 18 pays dans les domaines suivants :

  • Accès à l’énergie
  • Agriculture et foresterie durable
  • Écoles bioclimatiques
  • Préservation et restauration de la biodiversité
  • Valorisation des déchets

Enjeux

Nous ne sommes pas tous égaux face aux conséquences des dérèglements climatiques.
Ceux-ci touchent dramatiquement les pays les plus pauvres qui n’ont que rarement les moyens humains, technologiques et financiers d’y faire face. C’est pourquoi la Fondation GoodPlanet associe systématiquement le bien-être économique et social à l’adaptation aux enjeux environnementaux et soutient des projets portés par des entités à but social (ONG, coopératives, petites entreprises, etc.) s’inscrivant dans une démarche de solidarité internationale et d’intérêt général.

Des porteurs de projets à  fort ancrage territorial sont sélectionnés afin d’assurer l’implication durable des populations locales, facteur essentiel de l’efficacité et de l’efficience des actions mises en œuvre. L’implication des populations locales s’opère dès la conception d’un projet afin d’identifier quels sont les besoins réels et les difficultés rencontrées au quotidien, en tenant compte des conditions de vie locales, des enjeux sanitaires, des compétences disponibles ou à renforcer, des pratiques aussi bien culturelles que religieuses et du contexte politique, en plus des caractéristiques de l’écosystème.
Depuis 2013, la Fondation GoodPlanet s’engage également auprès des enfants grâce à la construction et/ou la rénovation de structures scolaires utilisant des matériaux locaux et naturels selon les savoir-faire traditionnels. Associée à des techniques d’efficacité énergétiques adaptées aux conditions climatiques locales, la construction de ces écoles bioclimatiques permet une amélioration significative du confort thermique et acoustique.

Deux modes de financement :

1) La compensation carbone volontaire :

Les émissions des entreprises, particuliers et collectivités locales sont en grande partie responsables des dérèglements climatiques…

La réduction de ces émissions est urgente pour limiter à 2°C le réchauffement climatique d’ici à 2100 par rapport à l’ère préindustrielle. Pour cela de nombreuses solutions existent en privilégiant les transports propres, une alimentation responsable, un approvisionnement en énergies renouvelables et maîtrise de l’énergie ou encore le recyclage des déchets. Malgré ces efforts, il reste des émissions de CO2 incompressibles qui peuvent être compensées volontairement.

Il s’agit de soutenir financièrement des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre n’importe où sur la planète.

Sa méthodologie s’inspire directement des principes du Mécanisme de Développement Propre (MDP) de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique :

  • Additionnalité : le projet n’aurait pu être financé sans la valorisation de crédits carbone et il ne vient pas combler les obligations des pays hôtes ;
  • Permanence : les émissions sont évitées/séquestrées de manière permanente ;
  • Vérification : les émissions évitées/séquestrées sont quantifiables et mesurables ;
  • Unicité : les crédits ne sont valorisés qu’une seule fois.

Ce mécanisme de financement innovant permet de (1) favoriser l’émergence de projets locaux à fort impact social et environnemental, (2) valoriser des actions (R&D, études..) dont la réalisation aurait été impossible avec des financements institutionnels, et enfin, (3) rendre possible des actions sur le long terme auprès des populations les plus démunies.

Veuillez noter que conformément à la législation en vigueur en France, la compensation volontaire n’ouvre pas droit à la déductibilité fiscale. Toutefois à l’issue de votre compensation, vous recevrez un certificat de compensation authentifié par la Fondation GoodPlanet. La déductibilité fiscale reste maintenue dans le cadre du mécénat environnemental.

Les projets d’accès à l’énergie et de valorisation des ordures ménagères de la Fondation GoodPlanet sont soutenus grâce à ce mécanisme de solidarité nord-sud.

2) Le mécénat environnemental :

Le mécénat est un don que fait une entreprise ou un particulier à une association ou une fondation pour soutenir une cause d’intérêt général.
Le mécénat étant considéré comme un don, il implique que le mécène donateur n’attend rien en retour de son aide, si ce n’est une réduction d’impôt. En tant que donateur particulier, il est possible de bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur de 66%, limitée annuellement à 20% du revenu imposable.

Les entreprises concernées par l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés peuvent, quant à elles, bénéficier d’une déduction fiscale égale à 60 % dans la limite d’un plafond de 0,5 % de leur chiffre d’affaires annuel hors taxe.

Les projets d’agriculture et foresterie durables, d’écoles bioclimatiques et de préservation et restauration de la biodiversité de la Fondation GoodPlanet sont financés grâce au mécénat environnemental.

5 Projets Action Carbone Solidaire

Vache laitière (Bos taurus) sous les cerisiers, Rhône, France © Yann Arthus-Bertrand
Vache laitière (Bos taurus) sous les cerisiers, Rhône, France © Yann Arthus-Bertrand

AGRICULTURE ET FORESTERIE DURABLES

L’agriculture est la principale source d’émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale mais également la principale source de revenus pour plus de 40% de la population active mondiale. La déforestation quant à elle est à l’origine de […]

En savoir plus...
Extérieur des salles de classe à Oulad Merzoug © Fondation GoodPlanet
Extérieur des salles de classe à Oulad Merzoug © Fondation GoodPlanet

ÉCOLES BIOCLIMATIQUES

A l’aube de l’ère du pétrole rare et cher, il est apparu nécessaire de revoir nos techniques de construction afin que celles-ci soient plus adaptées à nos lieux de vie et à nos besoins énergétiques. Intégrer les techniques d’efficacité énergétique […]

En savoir plus...
Décharge à ciel ouvert, Saint-Domingue, République dominicaine (18°28’ N - 69°53’ O). © Yann Arthus-Bertrand
Décharge à ciel ouvert, Saint-Domingue, République dominicaine (18°28’ N - 69°53’ O). © Yann Arthus-Bertrand

Valorisation des ordures ménagères

    Financé par de la compensation carbone

La Fondation GoodPlanet soutient la mise en place d’unités de valorisation des ordures ménagères en compost dans les pays en développement pour faire du déchet une ressource. Le tri et le compostage permettent d’améliorer la gestion locale des ordures ménagères, […]

En savoir plus...
Forêt d’automne dans la région de Charlevoix Québec Canada (c) Yann Arthus Bertrand
Forêt d’automne dans la région de Charlevoix Québec Canada © Yann Arthus Bertrand

PRÉSERVATION ET RESTAURATION DE LA BIODIVERSITÉ

Depuis des millénaires, la nature fournit gratuitement à l’homme tout ce dont il a besoin pour vivre : eau, nourriture, médicaments, vêtements, mais également sécurité, bien-être, loisirs et bien d’autres choses encore. Sans que nous en ayons forcément conscience, la […]

En savoir plus...
Biogaz et vermicompost en Inde
Biogaz et vermicompost en Inde

Accès à une énergie renouvelable et durable

  • près de 6000 biodigesteurs
  • plus de 4000 foyers améliorés
  • plus de 88 000 personnes
  • plus de 10 000 cuiseurs solaires
  • Financé par de la compensation carbone

Plus de 15% de la population mondiale n’a pas d’accès sécurisé et régulier à l’électricité (Banque Mondiale, 2012). La Fondation GoodPlanet, à travers le programme Action Carbone Solidaire, soutient des projets d’accès à l’énergie dans les champs de l’efficacité énergétique […]

En savoir plus...