En 2015, la Fondation GoodPlanet, en partenariat avec 60 Millions de consommateurs et le site Mes courses pour la planète, a réalisé un sondage afin de comprendre le rapport des Français à l’alimentation durable.

METHODOLOGIE

Les résultats du sondage sont issus d’un échantillon de 1 011 répondants, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas (critères de sexe, âge, CSP, taille d’agglomération et région).

PRINCIPAUX RESULTATS

Interrogés par Mediaprism, 75% de Français indiquent à avoir conscience que leur alimentation a un impact sur le dérèglement climatique mais ils minimisent souvent l’importance de celle-ci par rapport à d’autres postes de consommation, tels que le logement et le transport.

Les Français se disent également conscients de leur propre responsabilité. À la question « En matière d’alimentation durable, qui a le pouvoir de faire changer les choses ? », ils répondent avant tout que c’est le consommateur (44% des réponses), loin devant les distributeurs (16%), les industriels de l’agroalimentaire (15%) et les pouvoirs publics (14%). Mais dire cela, ce n’est pas dédouaner les responsables économiques et politiques de leur propre responsabilité. C’est plutôt les mettre au pied du mur, en leur lançant un défi. Nous, consommateurs, sommes prêts à agir concrètement contre le dérèglement climatique ; et eux, que font-ils ?

La Fondation invite tous les acteurs de la chaîne alimentaire (industriels, pouvoirs publics, producteurs, etc.) à se saisir de cette étude afin de mettre en place des initiatives concrètes à la hauteur des attentes des citoyens et des enjeux environnementaux.

Découvrez tous les résultats du sondage