• 7 agriculteurs bénéficiaires

  • 2800 arbres plantés sur 35 hectares

  • 50 agriculteurs formés

Agriculture et foresterie durables

Agriculteurs

Mécénat environnemental

Ce projet permettra d’accompagner et sensibiliser les agriculteurs du bassin Seine-Normandie à la réalisation de projets agroforestiers. Le projet s’inscrit dans la transition écologique d’une agriculture sensible aux aléas (climatiques et économiques) et énergivore (très consommatrice d’intrants comme les engrais, pesticides, eau, carburant…) vers une agriculture plus autonome qui régénère les sols et les ressources naturelles, protège la biodiversité, diversifie et améliore les revenus des agriculteurs.

Contexte

Après un premier projet pilote réussi d’agroforesterie dans le Sud-Ouest, la Fondation GoodPlanet collabore à nouveau avec l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) pour déployer cette approche agricole à un nouveau bassin hydrographique : la Seine-Normandie.

Ce bassin, situé dans le nord de la France, s’étend sur 95 000 km2 et comprend la région Île-de-France et une partie des régions Centre-Val de Loire,, Normandie et Hauts de France. L’agriculture y occupe une place importante (60% de la superficie du bassin), avec une prédominance des grandes cultures céréalières et industrielles, et de l’élevage. Ces activités d’agriculture conventionnelle provoquent de nombreux impacts négatifs sur l’environnement : pollution de l’eau par le lessivage des engrais et des pesticides, érosion des sols, perte de biodiversité…

L’approche agroforestière associe des arbres aux cultures et/ou à l’élevage sur une même parcelle agricole, permettant d’améliorer la production agricole des parcelles tout en optimisant et préservant les ressources du milieu.

Objectifs

Ce projet territorial vise à développer la couverture végétale des sols et à remettre l’agronomie et l‘échange entre agriculteurs au cœur de la transition des pratiques agricoles.

Ce projet vise 3 objectifs :
Accompagner les agriculteurs à la réalisation de projets agroforestiers
Sensibiliser et former les agriculteurs à l’agroforesterie (pérennité des projets)
Développer un observatoire pilote de l’agroforesterie en ligne (outil d’information et de sensibilisation) permettant le suivi des évolutions de surfaces et linéaires dans l’ensemble du bassin

Impacts

Impacts environnementaux :

  • Lutter contre le changement climatique par la séquestration de carbone des arbres
  • Préserver la qualité des nappes phréatiques
  • Favoriser la biodiversité et la faune auxiliaire (pollinisateurs, décomposeurs,…)
  • Préserver les cultures des aléas climatiques (micro-climat, régulation de température, infiltration de l’eau, limitation de l’évaporation…)
  • Restaurer la fertilité des sols (apport de matière organique par la décomposition des feuilles et racines des arbres)
  • Améliorer la qualité des paysages

Impacts socio-économiques :

  • Rendre l’agriculteur acteur du développement durable
  • Créer un potentiel pour le développement de nouvelles filières économiques : bois de chauffage, bois raméal fragmenté (BRF / copeaux issus du broyage de petites branches), bois de construction, production de fruits, tourisme rural…

 

Réalisation du projet

Ce projet sera mis en œuvre par l’association française d’agroforesterie (AFAF). Cette structure nationale est active depuis 2010 et reconnue Organisme National à Vocation Agricole et Rurale par le Ministère de l’agriculture depuis 2015. Elle structure, fédère et accompagne le développement de l’agroforesterie en France.

Le projet se déroulera sur 3 ans.

  • Printemps : appel à projets via les chambres d’agriculture et associations agricoles
  • Été : sélection des fermes accompagnées
  • Automne : préparation des sols, pose des piquets, plantation, protection des plants et paillage
  • Accompagnement et formation des agriculteurs
  • Visite annuelle de suivi pendant 3 ans