• 15h

La France est devenue ces dernières années le troisième exportateur mondial d’armement. Pourtant, le grand public sait peu de choses de ce fleuron industriel français, de ces usines, de ces salariés, des régions productrices d’armes et des grandes instances de l’État chargées de les vendre. Dans ce road movie qui l’emmène de Paris à Bourges, de Mérignac au Caire, de Genève à Cherbourg, la journaliste et documentariste Anne Poiret (Prix Albert Londres 2007) interroge cette politique d’État et tente de lever le voile sur ces exportations massives d’armes françaises — en particulier au Moyen-Orient : Arabie saoudite et Égypte en tête…

Pourquoi nos exportations d’armes, qu’on dit si nécessaires à nos emplois, à notre souveraineté et notre rayonnement, restent-elles cet angle mort du débat public ? La France a notamment ratifié le Traité sur le Commerce des Armes, qui interdit de vendre des armes à des pays susceptibles de s’en servir pour commettre de graves atteintes aux droits humains. Mais est-il possible de concilier la promotion de cette industrie et les valeurs humanistes de la France ? Notre pays contrevient-il à ses obligations ?

Si dans le reste de l’Europe, la société civile réagit, il n’y a en France que de rares associations qui se sont emparées de la question. Un blanc qui a toutes les couleurs d’un tabou.

La projection sera suivie d’une rencontre-dédicace avec la réalisatrice Anne Poiret à l’occasion de la sortie de son livre Mon pays vend des armes (Editions Les Arènes)