Créé au XIIIe siècle, le Domaine de Longchamp est riche d’un patrimoine historique et naturel exceptionnel. Au fil de son histoire et de ses illustres propriétaires, le parc s’est enrichi de plantes locales et exotiques. Il est aussi l’héritage de l’aménagement du Bois de Boulogne au XIXe siècle. Le Domaine est dorénavant un espace protégé entretenu dans le cadre d’une charte environnementale exigeante.

Découvrez les œuvres des nombreux artistes engagés et amis de la Fondation GoodPlanet qui exposent dans le parc de 3,5 hectares et le long du sentier forestier.

JEAN-PHILLIPE FALLY

L'arbre échevelé & L'Homme-Cerf

Le Feu, la Forge, l’élément qui a conféré aux Hommes un pouvoir sans limite.

Quand le feu est concentré, il faut frapper, pousser la vie de l’intérieur vers l’extérieur, instant magique de la création intuitive qui va marquer le métal à jamais.  En résulte une production fascinante, parfois sage, parfois terrifiante.

Jean Philippe FALLY nous présente les deux facettes de cet élément où le pouvoir du feu vient se figer dans le métal, ici pour le meilleur.

Plus d’infos sur jean-phillipe fally

DENIS AUGE

Hope

L’Homme a toujours tenté de dompter cet élément comme pour immortaliser son passage sur Terre. Depuis l’origine des civilisations, la pierre, protectrice, élément d’architecture, honore les dieux et marque notre histoire.

Denis AUGE évoque le besoin d’élévation spirituelle, de libération et d’espoir, mais peut être ici, plus pour émerveiller les yeux des enfants qu’à destination des dieux. Le minéral devient dentelle pour se dissoudre vers les cieux dans une ballade onirique et évoquer l’interaction des éléments…

Plus d’infos sur Denis Augé

ELISE MORIN

Desire Path

desire path _ oeuvre domaine vertical carre

Les urbanistes appellent « ligne de désir » (desire path en anglais) un sentier en zone urbaine, tracé progressivement par érosion à la suite d’un passage répété de piétons ou cyclistes qui s’écarte des tracés balisés de l’espace public.

Pour « Desire Path », Elise Morin s’est inspirée de ces sentiers alternatifs, créés et entretenus par les piétinements de tout un chacun, par usage, par pragmatisme, et souvent par bon sens. Elle évoque ainsi notre besoin de transgression des inter-sections planifiées, notre appétit pour les raccourcis, le détournement de la contrainte et finalement la liberté.

plus d’infos sur élise morin

OLIVIER COURTY

Loup & Orang-Outan

L’empreinte de l’Homme sur l’Animal est totale.

L’Animal est soit réduit à l’état de curiosité dans les derniers espaces qui lui sont tolérés, soit exploité pour sa dimension économique. La biodiversité animale s’effondre pour les espèces qui représentent un trop grand ou trop faible intérêt financier. Dans sa confrontation à l’Animal, l’Homme semble se renier et vouloir oublier sa propre nature animale.

Tout le bestiaire d’Olivier COURTY présente à sa surface les stigmates de l’emprise humaine. Et quelque part de notre propre dénaturation. C’est pourtant bien en acceptant de nous reconsidérer comme un simple Elément d’un grand ensemble vivant que se trouve un début de réponse à la crise environnementale.

plus d’infos sur olivier courty