• 70 ha de mangrove restaurés

  • 1000 ha de mangrove protégés

  • 6000 bénéficiaires

En cours de réalisation

Préservation et restauration de la biodiversité

Mécennat environnemental

Enjeux

La mangrove constitue un pilier de développement économique des populations locales. Pourtant, elle est le type de forêt qui disparaît au rythme le plus rapide de la terre.

A Tanakéké, suite au boom de l’aquaculture dans les années 90, l’île a perdu près de 70% de ses mangroves, passant de 1776 ha à 500 ha. Les 3300 habitants de l’île ont des activités dépendant de l’océan et de l’état de ses écosystèmes, néanmoins, suite à la crise de la filière, 80% des bassins d’élevages ont été abandonnés, menaçant la biodiversité locale et les activités de subsistance des populations.

Face à cette problématique, la Fondation GoodPlanet, en partenariat avec l’ONG BlueForests a pour objectif de régénérer et protéger la mangrove sur l’île de Tanakeke en accordant une attention particulière aux facteurs sociaux de l’île pour que la réhabilitation de la mangrove soit une réussite.

Impacts

Dans ce cadre, le projet se propose de restaurer et préserver les écosystèmes dégradés de l’île de Tanakéké par une approche participative de la communauté.

Impacts environnementaux

  • 70 hectares de mangrove dégradées seront restaurés
  • 1 000 hectares de mangroves seront surveillés et protégés durablement par les populations locales

Impacts socio-économiques

  • Amélioration des capacités communautaires en matière de développement de moyens de subsistance durables contribuant à la sécurité alimentaire
  • Amélioration de la sensibilisation et de la capacité des membres de la communauté à gérer, utiliser et protéger la zone de mangrove