La solution est dans l’assiette !

Comprendre les enjeux

©Fondation GoodPlanet

Les gaz à effet de serre (GES) souffrent d’une bien sombre réputation dont nous sommes pourtant responsables. Dioxyde de carbone (CO2), méthane (CH4), protoxyde d’azote (N20) et les autres molécules obscures qui s’accumulent chaque jour un peu plus dans l’atmosphère ne viennent pas de nulle part. Elles sont en grande partie les produits de nos activités : agriculture, transport, industrie, traitement des déchets, etc.

Aujourd’hui, que se passe-t-il ? L’explication est simple. Chaque jour, tous ces gaz que nous libérons forment dans l’atmosphère une couche de plus en plus épaisse autour de la Terre qui empêche la chaleur produite par les rayons du soleil de s’évacuer. C’est un peu comme si nous laissions une voiture garée sur un parking un jour de canicule toutes fenêtres fermées. Et bien cette voiture, c’est la Terre et elle chauffe.

Depuis 1880, la température de la Terre a grimpé de +0,85°C. Nous en subissons déjà les conséquences : multiplication des phénomènes climatiques, sécheresse, montée des eaux, fragilisation de la biodiversité, etc. Il nous faut agir collectivement pour limiter les gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère.

PARTAGER SUR