Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp

Gestion responsable du lieu

L’ouverture officielle de la Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp étant prévue pour le weekend du 13 – 14 mai 2017, la Charte Écoresponsable du lieu est en cours de formalisation.

Charte alimentaire

Le Domaine de Longchamp impose le respect d’une charte alimentaire ambitieuse, développée dans le cadre de son programme « La solution est dans l’assiette ! ».
Cette charte alimentaire permet d’agir concrètement : l’alimentation étant le premier poste d’émission de gaz à effet de serre des français (27%) devant les transports et le logement.

Destinée aux partenaires et prestataires exerçant une activité sur le site, cette charte qui est aujourd’hui l’une des plus exigeantes en France, a comme ambition de prouver qu’il est possible d’allier santé, plaisir et climat !

CuisineCette charte comprend 32 points obligatoires ainsi que 17 recommandations.

Les points incontournables !
• Tous les produits sont bio (sauf pour les alcools où la Fondation impose une référence bio uniquement pour les vins rouge, blanc, rosé, la bière et le cidre).
• 100% des fruits et légumes sont de saison et cultivés en France.
• Interdiction de produits de la mer menacés par la surpêche.
• Interdiction du foie gras.
• Une alternative végétarienne obligatoire et équivalente en termes de proposition.

Des évènements éco-responsables

©Fondation GoodPlanet/ Romain François-Marsal
©Fondation GoodPlanet/ Romain François-Marsal

En période d’évènements, la pelouse de la clairière est protégée par un platelage en bois de type « Passareco » posées sur des solives lambourdes posées à même le sol sans aucune fondation. Cette installation permet aux végétaux de continuer à vivre et prévient tout risque de tassement à proximité des arbres. Ce platelage est relevé à raison de 25% de la superficie totale par semaine, permettant un nettoyage et une aération du sol. La clairière est à nu au moins 7 mois par an, d’octobre à mai.

Tous les sous-bois ainsi que les arbres isolés sont protégés par une ganivelle d’1,20 m. Aucune installation sur les arbres n’est autorisée : par exemple les systèmes d’éclairage et de sonorisation sont systématiquement installés sur des totems. Des supports d’information (signalétique et panneaux) appelant à un comportement responsable ainsi que sur la sensibilité écologique du Domaine et des zones à respecter sont présents sur le site.
Le tri sélectif est pratiqué de façon systématique sur l’intégralité du site : valorisation des déchets organiques (en compost) & recyclage des mégots de cigarette (en isolant thermique) avec deux entreprises issue de l’Économie Sociale et Solidaire et réutilisation de tous les déchets verts sur le site (broyage, compost…).

Cette première saison est un test grandeur réelle qui a vocation à valider certains dispositifs et d’appliquer des correctifs et évolutions en collaboration avec les services de la Mairie de Paris, et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie (DRIEE).

PARTAGER SUR