Action Carbone Solidaire

Nos projets

Soutenir en priorité les populations les plus démunies dans des pays où aucun autre financement n'est disponible pour ces actions

Cuiseur solaire en Bolivie © Florence de Maupeou - Laure Bruma

Accès aux Énergies renouvelables

Ces projets consistent à promouvoir des énergies renouvelables en substitution d’énergies non renouvelables (bois énergie, kérosène, gaz naturel) dans le but de:

  • Assurer aux familles une énergie renouvelable et gratuite  pour se nourrir et se chauffer;
  • Améliorer la qualité de vies des femmes et des enfants en réduisant la pénibilité de la collecte d’énergie et les problèmes respiratoires et de pollution de l’air intérieur;
  • Limiter les émissions de CO2 dans l’atmosphère et prévenir la déforestation;
  • En Inde, valoriser les excréments d’animaux en un compost de qualité en substitution des engrais chimiques.

1. DIFFUSION DE CUISEURS SOLAIRES EN BOLIVIE ET AU PÉROU
Les cuiseurs solaires reposent sur une technologie simple qui permet de capturer le rayonnement lumineux solaire pour produire la chaleur nécessaire à la cuisson des aliments. Il permet d’atteindre une température de 150 à 200° C et offre une cuisson homogène et sans risque, même sans surveillance. 20 minutes d’ensoleillement par heure sont suffisantes pour assurer son bon fonctionnement, ce qui permet une adaptation à un très grand nombre de zone géographique et une utilisation en toute saison.

2. PRODUCTION DE BIOGAZ ET DE VERMICOMPOST EN INDE
Le biogaz est une véritable alternative à la précarité énergétique et est utilisé comme gaz de cuisson dans les milieux ruraux et agricoles. Ce gaz, dont les émissions de CO2 sont très faibles, est produit par la fermentation des déchets animaux en l’absence d’oxygène dans un réservoir hermétique. D’autre part, cette technologie permet de gérer les excréments et de les valoriser comme fertilisant pour l’agriculture familiale. Huit tonnes d’engrais organique sont produits par an grâce à une unité de vermicompost. L’unité est généralement entretenue par les femmes et l’ensemble des revenus générés leur sont reversés.

Compostage et valorisation de déchets

Ces projets consistent à faire face à un défis majeur dans les grandes villes et favoriser une meilleure gestion des déchets, dans le but de:

  • Améliorer le traitement et le recyclage des déchets afin de limiter le réchauffement climatique et répondre aux enjeux sanitaires locaux;
  • Fournir des emplois stables aux personnes travaillant de manière informelle dans le tri des déchets;
  • Produire une fertilisation naturelle pour réduire la dépendance des agriculteurs aux engrais chimiques.

PROGRAMME AFRICOMPOST A MADAGASCAR, AU TOGO ET AU CAMEROUN (Autres pays à venir)
La décomposition anaérobie (en absence d’oxygène) des matières organiques contenues dans les ordures ménagères contribue fortement au réchauffement climatique par l’émission de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Ce problème est traité par le développement d’unités de compostage des déchets organiques dans 6 villes africaines. Le tri et le compostage des ordures ménagères permettent d’améliorer la gestion locale des ordures ménagères, tout en en réduisant leur impact sur l’environnement. En outre, la production de compost contribue au développement de l’agriculture locale et s’accompagne de la création d’emplois directs.

PARTAGER SUR