Action Carbone Solidaire

Lexique

Des mots pour comprendre

Cobes Lechwe dans le delta de l'Okavango, Botswana - © Yann Arthus-Bertrand / Altitude

ADEME : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

CDM (Clean Development Mechanism) : cf. MDP

CER (Certified Emission Reduction) ou CERU (Certified Emission Reduction Units) : (Unités de) réductions d’émissions certifiées obtenues après validation et vérification de projets MDP. Les CERs peuvent être utilisés pour atteindre les objectifs de réduction fixés par le protocole de Kyoto ou échangés dans le cadre du marché des permis d’émissions.

CH4 : Méthane

Changement climatique : Variation statistiquement significative de l’état moyen du climat ou de sa variabilité, persistant pendant une période prolongée (Source : GIEC)

Climat : Ensemble des circonstances atmosphériques et météorologiques propres à une région du globe : temps moyen mesuré sur des dizaines d’années.

CO2 : Dioxyde de carbone

Combustibles fossiles : Combustibles issus de la fossilisation de matière organique pendant des millions d’années (charbon, pétrole et gaz naturel). Leur combustion émet des gaz à effet de serre, dont principalement du dioxyde de carbone.

Cycle de projet : représente les différentes étapes de développement des projets financés par Action Carbone. Dans l’ordre chronologique, Action Carbone présélectionne les projets qui lui sont soumis (Project Idea Note), se rend sur le terrain, statue sur sa participation après une analyse approfondie du projet (Project Design Document), signe un accord Cadre avec le partenaire et, pendant et après la mise en œuvre, vérifie sur une base annuelle la réduction effective d’émissions afférente au projet donnant droit à des Réductions d’Emissions Vérifiées (VERs).

Cycle du carbone : Succession d’échanges par lesquels le carbone, atome structurant la matière vivante, présent dans l’air sous forme de gaz carbonique, contribue à la vie du monde végétal puis du monde animal, avant de retourner dans l’air et de recommencer son périple.

Eco conception : Démarche préventive qui se caractérise par la prise en compte de l’environnement lors de la phase de conception ou d’amélioration d’un produit. L’objectif de cette démarche est d’améliorer la qualité écologique du produit, c’est-à-dire réduire ses impacts négatifs sur l’environnement tout au long de son cycle de vie, tout en conservant sa qualité d’usage. (Source : ADEME)

Effet de serre : Phénomène naturel indispensable à la vie sur Terre. Il permet à la température de la basse atmosphère de se maintenir à 15°C en moyenne. Il est lié à la présence dans l’atmosphère de certains gaz (dioxyde de carbone, méthane..) qui piègent le rayonnement émis par la Terre et renvoie une partie de ce rayonnement en direction du sol.

Efficacité énergétique : Utilisation rationnelle des ressources énergétiques qui consiste à réduire au maximum l’énergie utilisée pour fournir un même service.

Énergies renouvelables (EnR) : Energies produites par différents processus naturels (rayonnement solaire, vent, bois, chute d’eau, géothermie, etc.). Contrairement à l’énergie produite à partir des combustibles fossiles, les EnR sont inépuisables et n’émettent pas de gaz à effet de serre. (Source : ADEME)

Équivalent Carbone (eqC) – Equivalent CO2 (eqCO2) – t CO2e : Unité permettant de donner une équivalence, en terme de production d’effet de serre, entre les différents gaz à effet de serre et le CO2. Cela permet d’évaluer globalement l’effet de serre engendré par différentes sortes d’émissions. 1 kg eqC = 0,27 kg eqCO2.

Facteur d’émissions (FE) : coefficient permettant de passer d’une donnée d’activité à la quantité d’émissions de GES associées.

Gaz à effet de serre (GES) : Ensemble des gaz qui absorbent le rayonnement infrarouge émis par la Terre et le renvoient en partie vers celle-ci, contribuant ainsi à maintenir la chaleur dans l’atmosphère terrestre. Les principaux GES d’origine humaine sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’ozone troposphérique (O3), les gaz fluorés (HFC, PFC, SF6) et le protoxyde d’azote (N2O). Les émissions des différents GES sont souvent comptabilisées en tonnes d’équivalent carbone ou CO2 (teqC ou teqCO2). (Source : ADEME)

Groupe intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) : Le GIEC a été créé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Il rassemble 2 000 des meilleurs spécialistes mondiaux du climat et de l’énergie. Il mène l’étude de la littérature scientifique et technique disponible dans le monde, et publie des rapports d’évaluation reconnus mondialement comme la source d’information la plus crédible sur les changements climatiques. Les travaux du GIEC répondent également à des questions de méthodologie et aux demandes spécifiques qui lui sont adressées par les organes subsidiaires de la Convention. Son troisième rapport d’évaluation a été présenté en 2001. Site : www.ipcc.ch

HFC : Hydrofluorocarbures

Incertitude : donne la marge d’erreur associée à un résultat, et permet de situer les émissions de GES dans une fourchette de valeurs.

Mécanisme pour un développement propre (MDP) : Mécanisme institué par le Protocole de Kyoto, permettant aux pays industrialisés (Annexe I) de financer des projets aboutissant à une réelle réduction des émissions dans des pays en développement et d’obtenir, en conséquence, un crédit d’unités de réduction certifiée (CERs). (Source : ADEME) Site : http://cdm.unfccc.int/

Météo : Étude scientifique des phénomènes atmosphériques : Temps instantané

Mise en œuvre conjointe : Mécanisme institué par le protocole de Kyoto par lequel un pays développé peut recevoir des unités de réduction des émissions lorsqu’il contribue à financer des projets visant à réduire les émissions dans un autre pays développé (y compris dans un pays à l’économie en transition). (Source : ADEME)

Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique : Organisme français créé en 2001 dans le but d’aider à prendre en compte les problèmes liés à une aggravation du réchauffement climatique, et notamment s’adapter à ses éventuelles conséquences climatiques, sanitaires et économiques. Site : http://onerc.org/

Ozone : Gaz à la fois indispensable à la vie sur terre et nuisible pour la santé et l’environnement. Situé dans la stratosphère à plus de 20km d’altitude, le bon ozone protège la vie sur Terre en filtrant les rayons nocifs du Soleil (UV) : c’est la fameuse couche d’ozone. Dans les basses couches de l’air, en revanche, ce gaz est produit par la pollution urbaine, généralement lors de situations ensoleillées. Cet ozone est nocif pour l’homme et les végétaux, et de plus, c’est un gaz à effet de serre. (Source : ADEME)

PDD : Project Design Document, document de description du projet, nécessaire à la validation du projet à un label carbone.

PFC : Hydrocarbures Perfluorés

Photosynthèse : Processus du métabolisme des plantes et de certaines bactéries consistant, en présence de lumière, à absorber et à fixer le dioxyde de carbone (CO2) de l’air grâce à la chlorophylle, et à rejeter de l’oxygène (O2). (Source : ADEME)

Plan Climat : Programme d’actions du gouvernement français élaboré en 2004 et destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de respecter, et même de dépasser, l’objectif français défini par le Protocole de Kyoto de stabiliser les émissions par rapport à 1990 sur la période 2008-2012. (Source : ADEME)

Postes d’émissions : Catégories principales de sources d’émissions dans la méthode Bilan Carbone®, comme les déplacements ou les immobilisations par exemple.

PRG : Pouvoir de Réchauffement Global

Programme national de lutte contre le changement climatique (PNLCC) : Programme d’actions du gouvernement français élaboré en 2000 et destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre sur la période 2000–2010. Il a été suivi, en 2004, par le Plan Climat. (Source : ADEME)

Protocole de Kyoto : Protocole, signé par environ 180 pays en 1997 et entré en vigueur en 2005, qui vise à lutter contre les changements climatiques par une action internationale de réduction des émissions de certains gaz à effet de serre responsables du réchauffement planétaire. Par le protocole, 38 pays industrialisés s’obligent à abaisser leurs émissions de gaz à effet de serre entre 2008 et 2012 à des niveaux inférieurs de 5,2% à ceux de 1990. Le Protocole de Kyoto a créé trois mécanismes pour apporter une plus grande souplesse et pour réduire les coûts engendrés par la réduction des émissions ; il s’agit du mécanisme pour un développement propre (MDP), des échanges de droits d’émissions, et de l’application conjointe (MOC). (Source : ADEME)

Puits de carbone : Réservoir de carbone dont la taille augmente constamment, et qui permet ainsi d’absorber des gaz à effet de serre. Les principaux puits sont les océans et la végétation. On appelle « sources » les processus produisant des gaz à effet de serre.

SF6 : Hexafluorure de Soufre

t CO2e : cf. Equivalent CO2 (eqCO2)

Taxe carbone : Taxe environnementale sur l’émission de dioxyde de carbone, gaz à effet de serre qu’elle vise à limiter, dans le but de contrôler le réchauffement climatique. Cette taxe, abandonnée en France début 2010, est à différencier du mécanisme de compensation carbone.

VER (Verified Emission Reduction) : Réductions d’émissions de GES vérifiées obtenues après validation et vérification de projets volontaires. Les VERs sont utilisés dans le cadre d’actions volontaires menées par des entités physiques ou morales.

PARTAGER SUR