Action Carbone Solidaire

Energie > enjeux

Plus de 1,4 milliard de personnes, soit un peu moins de 20% de la population mondiale, n'ont pas un accès régulier et sécurisé à l'électricité. La Fondation GoodPlanet s'engage pour 1) faciliter l'accès a l'énergie 2) améliorer la performance énergétique des bâtiments

Centrale solaire thermoélectrique de Sanlúcar la Mayor, près de Séville, Andalousie, Espagne (37°26’ N – 6°15’ O). © Yann Arthus-Bertrand / Altitude
Centrale solaire thermoélectrique de Sanlúcar la Mayor, près de Séville, Andalousie, Espagne (37°26’ N – 6°15’ O). © Yann Arthus-Bertrand / Altitude

Accès aux énergies renouvelables

Près de la moitié de la population mondiale utilise le bois de feu. En 2000, cette consommation était responsable de 60% des récoltes de bois (source : OCDE). Cette consommation n’est pas sans impact sur l’environnement, car elle entraîne un important défrichement et de fortes répercussions sanitaires. Chaque année, la pollution de l’air intérieur est responsable du décès de 1,6 million de femmes et d’enfants, soit 1 décès toutes les 20 secondes.

Par ailleurs, les énergies fossiles représentent un coût important pour les ménages et contribuent, par leurs émissions, aux dérèglements climatiques. De manière générale, ces énergies sont consommatrices d’argent et de temps pour les ménages. Les difficultés d’accès à l’énergie sont des obstacles au développement des populations.

La Fondation GoodPlanet soutient les projets substituant une ressource non renouvelable (kérosène, gaz naturel, bois « non renouvelable ») par une ressource renouvelable. La substitution s’accompagne d’une réduction nette des émissions de gaz à effet de serre (gaz carbonique, ou méthane essentiellement), dont le mécanisme est propre à chaque projet.

Ces actions permettent en outre de réduire les émissions de GES associées à la consommation d’énergies fossiles et la déforestation engendrées par les besoins en bois de feu.

Construction d’écoles bioclimatiques

A l’aube de l’ère du pétrole rare et cher, il est apparu nécessaire de revoir nos techniques de construction afin que celles-ci soient plus adaptées à nos lieux de vie et à nos besoins énergétiques. Intégrer les techniques d’efficacité énergétique dans la construction et la rénovation des bâtiments constitue un enjeu majeur au Nord comme au Sud. La terre crue, la pierre, le bois ou encore les fibres végétales par exemple, tous très performants sont plus facilement accessibles et transformables localement mais rarement utilisés dans le monde occidental. Ces matériaux offrent pourtant de nombreux avantages économiques et environnementaux.

La Fondation GoodPlanet s’engage auprès des enfants grâce à la construction et/ou la rénovation de structures scolaires utilisant des matériaux locaux et naturels selon les savoir-faire traditionnels. Associée à des techniques d’efficacité énergétiques adaptées aux conditions climatiques locales, la construction de ces écoles permet une amélioration significative du confort thermique et acoustique.

La construction d’écoles bioclimatiques a également pour objectif de sensibiliser dès le plus jeune age à l’efficacité énergétique.

 

PARTAGER SUR